Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Actualités 2 millions dans les rues le 24 juin

DEMENAGEMENT 2017
DU SITE DE PARIS

Consultez le DOSSIER DEMENAGEMENT.

Contacts

Vous avez des remarques à formuler sur le site, écrivez-nous :

web-sneademe(arobase)googlegroups.com

Vous voulez prendre contact avec le SNE :

sne(arobase)ademe.fr

Pour en savoir plus sur

le Syndicat National de l'Environnement
http://www.sne-fsu.org/

et la Fédération Syndicale Unitaire
http://www.fsu.fr/

 

2 millions dans les rues le 24 juin

Le gouvernement doit renoncer à son projet !

Communiqué de presse de la FSU du 24 juin 2010.

Cette journée marque une nouvelle étape dans la mobilisation contre le projet de réforme des retraites avec une plus forte participation des salariés du public comme du privé dans les manifestations partout en France.

C’est dans un contexte de suppressions d’emploi, de gel possible de leurs salaires que les fonctionnaires ont fortement participé à ces mobilisations. Ils ont fait entendre au gouvernement qu’ils n’acceptaient pas le report de l’âge légal de la retraite à 62 ans et 67 ans. Ils n’acceptent pas non plus l’alignement de leur taux de cotisation sur celui du privé, ce qui reviendrait à baisser leur pouvoir d’achat à la hauteur d’une journée de salaire en moins par mois. Enfin, ils n’acceptent pas la suppression de dispositifs comme celui du minimum garanti ou des possibilités pour les parents de trois enfants à pouvoir partir de manière anticipée.

Où est l’équité dans ce projet qui fait contribuer pour 10 % les entreprises et hauts revenus et pour 90 % les salariés ? Où est la justice quand le seul remède à la crise trouvé par le gouvernement et de faire travailler plus les salariés pour qu’ils gagnent moins ?

La FSU continue de revendiquer un autre partage des richesses, un développement de l’emploi et l’amélioration du pouvoir d’achat pour tous les salariés comme leviers pour sortir de cette crise. D’autres solutions que celles proposées par le gouvernement sont possibles pour assurer l’avenir du système par répartition des retraites et lutter contre les inégalités. Le gouvernement doit entendre la contestation d’aujourd’hui et retirer son projet !

Actions sur le document